Gérer l’impact de nos soucis sur notre couple!

 » […] et déchargez-vous sur lui (Dieu) de tous vos soucis, car lui-même prend soin de vous.« 1 Pierre 5: 7

Les soucis, qui d’entre nous peut se vanter de ne pas en avoir ? Ils font partie intégrante de la vie. Même la Parole de Dieu ne promet pas une vie sans épreuves ou tribulations. « Quand je marche dans la vallée de l’ombre et de la mort, je ne crains aucun mal  » dit le psalmiste. 

Nous aurons donc à traverser des moments difficiles dans notre vie spirituelle comme dans notre vie naturelle. Des soucis de santé, financiers, professionnels, émotionnels, la liste pourrait se rallonger à l’infini. Malheureusement, souvent nos relations de couples sont celles qui pâtissent en premier de nos soucis mal gérés.

En effet, nous ne prenons point garde, et nous laissons les tracas quoditiens appesantir nos coeurs de sorte qu’ils se remplissent de mauvaises pensées, de rancoeur, de manque de compassion, d’égoisme, de doute et de toute sortes de choses similaires. Illustrons par deux exemples:

– Votre travail n’est pas gratifiant et vous ne vous entendez pas avec vos supérieurs. 

Vous rentrez à la maison toujours de mauvaise humeur, impatient et non disposé à communiquer avec votre conjoint, que vous ne manquez pas de blamer ou d’acculer à la moindre occasion. Le monde tourne autour de vous, si vous n’allez pas bien, personne ne devrait aller bien et encore moins votre conjoint. Votre égoisme prend le dessus et vous rendez la vie difficile à votre époux/se.

– Votre mari ne travaille plus depuis quelques temps. Vos ressources sont limitées. 

Vous revenez de chez votre amie qui se vante encore une fois de la voiture que vient de lui acheter son chéri. L’envie vous consume et l’aigreur s’empare de vous. Vous êtes odieuse envers votre mari que vous blessez continuellement par vos paroles désobligeantes.

Nous avons toujours le choix de laisser nos soucis nous dominer, nous détruire et nous rendre méconnaissables même à nos propres yeux  ou de les accepter comme incontournable au cours de notre cheminement ici-bas. Rappelons-nous que Jésus nous invite à prendre nos croix et à le suivre. Néanmoins, il nous invite également à nous décharger sur lui, à lui remettre nos fardeaux alors qu’il nous transfère son joug qui est léger. (Matthieu 11: 28-29).

Les soucis nous poussent à douter de la toute puissance de Dieu ainsi que de son amour envers nous. Le doute nous force à limiter les interventions de Dieu dans notre vie, et de surcroit à ignorer toutes les victoires précédentes qu’il nous avait accordées.

Dans ces moments, nous nous rabattons sur nos propres capacités et rejetons l’aide et le support bienveillant que nous offrent notre Seigneur. Accepter que nous n’avons pas le contrôle sur les circonstances, refuser de nous rendre malade d’anxiété, faire confiance à Dieu pour remplacer le poids de nos maux par la paix qui surpasse toute intelligence nous semble irréaliste.

Nos soucis au lieu de  contribuer à affecter négativement nos relations avec nos conjoints, peuvent être le catalyseur idéal pour renforcer notre relation avec Dieu, prendre conscience de nos faiblesses et faire confiance à Dieu qui souhaite nous donner sa joie, sa force et le repos. Oui, dans nos moments de vulnérabilité, il est plus facile de nous laisser toucher par l’oeuvre transformatrice de l’Esprit Saint. 

En ce qui me concerne, me plaindre directement à Dieu, lui confier sincèrement certains problèmes me permet de prendre du recul par rapport à la situation, d’avoir une paix intérieure qui se traduit positivement sur mon humeur et mon attitude par rapport à mon conjoint et mon entourage en général.

Comptez sur ceci: 

1. Prenez du temps pour vous reposer ou faire une activité qui offre un moment de détente. Soucis et fatigue font mauvais ménage! 

2.Plus vous aurez une relation intime avec Dieu, plus vous serez capables d’user de patience, de bonté, de tempérance et d’amour dans votre couple!

Prions ainsi:

 » Seigneur me voici humblement prosterné devant ton trône de grace. Je n’en peux plus de chercher par moi-même les solutions à tous mes problèmes, je suis fatiguée, anxieuse et dépassée par les évènements. C’est si difficile de lâcher prise… Je viens déposer à tes pieds en cet instant tous mes maux. Aide-moi à garder les yeux fixés sur toi, sur tes promesses et non sur mes circonstances.  Aujourd’hui, je ne veux plus te faire confiance seulement pour certains aspects de ma vie, mais pour tout ce qui me concerne et ce, dans les moindres détails.  Sois Seigneur mon véritable appui, mon tout. Amen »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s